Un ancien de Pfizer parle de crime contre l’humanité

Les enquêtes se multiplient et démontrent de plus en plus la dangerosité des vaccins et leur inutilité sanitaire. Mais alors… à quoi servent-ils vraiment ?

Ancien vice-président chez Pfizer, Michael Yeadon accuse la politique de vaccination des enfants et des jeunes et parle même de crime contre l’humanité.

Les arguments mensongers tentent de faire croire que ces injections sont sûres et nécessaire à la sortie de crise, mais la réalité est bien différente… pour ne pas dire carrément opposée.

On ne peut pas être plus clair : Mr. Yeadon parle de meurtre organisé.

Et si c’était vraiment un crime contre l’humanité ?

Durant cette période de folie collective, les choses vont vite et ce qui était d’actualité à la fin 2021 est en train de tourner en ce début 2022.

Toutefois, bien que quelques pays occidentaux remettent en question la gestion de la (soi-disant) crise sanitaire, la plupart continuent leur politique de restriction et de vaccination.

Et si la Grande Bretagne envisage sa sortie de crise, est-ce à cause du grand nombre de décès chez les jeunes suite à la vaccination ?

La vérité éclate de partout, mais la partie n’est pas finie. Réveillons-nous et mobilisons-nous pour garder ou retrouver notre bon sens.

D’éminents spécialistes avancent la thèse que le vaccin contre la covid pourrait être une arme bactériologique. Voilà une accusation assez grave pour qu’on prenne la peine de la considérer.


Restons unis, restons libres… et gardons la lumière.


Le vaccin ARNm pourrait être une arme bactériologique

Le vaccin ARNm nous est présenté comme la panacée pour sortir de la crise Covid. Se pourrait-il qu’il y ait une autre raison, bien plus menaçante encore…

Le vaccin ARNm pourrait être une arme bactériologique. C’est l’hypothèse que le docteur Lee Merrit avance dans cette vidéo.

Le vaccin ARNm a toute les caractéristiques d’un déclencheur latent qui, s’il ne produit aucun effet immédiat, pourrait se déclencher de manière fatale au contact d’un virus ultérieur.

Oui, le vaccin ARNm pourrait être une arme bactériologique : une sorte de bombe à retardement intégrée dans le corps capable de détruire l’organisme dès qu’un virus spécifique lui sera présenté. Aucun moyen alors de savoir d’où cela pourrait venir. Le crime parfait contre l’humanité.

Cette révélation choc devrait nous faire réfléchir sur les implications cachées que le parti communiste chinois (PCC) pourrait avoir avec le Covid-19. La guerre de la désinformation contre l’information ne serait que la première ligne de combat pour préparer la guerre bactériologique que cache le vaccin ARNm.

Les accusations sont graves et elles méritent d’être entendues. Car si l’on peut soupçonner que la crise Covid sert d’écran de fumée à une intention pernicieuse plus importante encore, il faut envisager toute théorie permettant de déceler celle-ci aussi précisément et aussi vite que possible.

30 minutes de révélations aussi inquiétantes que passionnantes

Le vaccin ARNm pourrait être une arme bactériologique.

Le docteur Lee Merrit est une spécialiste de la question et une éminente scientifique que nous ne pouvons que considérer. Médecin et chirurgienne orthopédique, elle a étudié les armes biologiques et passé 10 ans comme chirurgienne militaire à différents endroits.

Elle a reçu la bourse Lewis Goldstein en chirurgie de la colonne vertébrale, la seule femme au monde ayant reçu cela. Elle a aussi été le porte-parole de « Des Médecins pour la préparation aux désastres »


Suivez la chaîne « 9 de coeur » sur Odysee
Voyez aussi l’article « Vaccin et transhumanisme : vers un humain 2.0« 


Restons unis, restons libres… et gardons la lumière.


Vaccin et transhumanisme : vers un humain 2.0

Que faut-il penser des vaccins qu’on veut nous imposer sous couvert de santé publique ? Le fait est qu’on ne nous dit pas tout.

La réalité est incontournable. Le vaccin et le transhumanisme nous emmènent vers un humain 2.0 sans même que nous nous en rendions compte.

Que voulons-nous pour le futur de l’humanité ? Pour répondre à cette question, il serait nécessaire de connaître la totalité des éléments qui composent la réalité. Mais ce sont justement ces éléments qui sont passés sous silence et que nos dirigeants tentent de nous cacher.

Vaccin et transhumanisme : vers un humain 2.0

Dans cette vidéo, cette doctoresse nous informe de ce qui se cache derrière le vaccin supposé nous sauver de la crise Covid. Cette vidéo a été censurée et n’est plus disponible sur les canaux habituels.

Une autre vérité à considérer

Je ne sais pas ce qu’il faut en penser, mais il me semble important de considérer toutes les hypothèses pour se former son propre avis.

Lorsque les scientifiques, ou les personnes qui se présentent comme tels, sont perclus de conflits d’intérêts, quand ils sont si divisés qu’ils annoncent des avis totalement divergents, la plus grande prudence est de mise…


Voyez aussi ma vidéo “La vraie fausse pandémie“ (censurée sur Youtube).
Découvrez d’autres mensonges à propos des vaccins sur cette page.


Restons unis, restons libres… et gardons la lumière.