Le vaccin ARNm pourrait être une arme bactériologique

Le vaccin ARNm nous est présenté comme la panacée pour sortir de la crise Covid. Se pourrait-il qu’il y ait une autre raison, bien plus menaçante encore…

Diffuser le savoir

Le vaccin ARNm pourrait être une arme bactériologique. C’est l’hypothèse que le docteur Lee Merrit avance dans cette vidéo.

Le vaccin ARNm a toute les caractéristiques d’un déclencheur latent qui, s’il ne produit aucun effet immédiat, pourrait se déclencher de manière fatale au contact d’un virus ultérieur.

Oui, le vaccin ARNm pourrait être une arme bactériologique : une sorte de bombe à retardement intégrée dans le corps capable de détruire l’organisme dès qu’un virus spécifique lui sera présenté. Aucun moyen alors de savoir d’où cela pourrait venir. Le crime parfait contre l’humanité.

Cette révélation choc devrait nous faire réfléchir sur les implications cachées que le parti communiste chinois (PCC) pourrait avoir avec le Covid-19. La guerre de la désinformation contre l’information ne serait que la première ligne de combat pour préparer la guerre bactériologique que cache le vaccin ARNm.

Les accusations sont graves et elles méritent d’être entendues. Car si l’on peut soupçonner que la crise Covid sert d’écran de fumée à une intention pernicieuse plus importante encore, il faut envisager toute théorie permettant de déceler celle-ci aussi précisément et aussi vite que possible.

30 minutes de révélations aussi inquiétantes que passionnantes

Le vaccin ARNm pourrait être une arme bactériologique.

Le docteur Lee Merrit est une spécialiste de la question et une éminente scientifique que nous ne pouvons que considérer. Médecin et chirurgienne orthopédique, elle a étudié les armes biologiques et passé 10 ans comme chirurgienne militaire à différents endroits.

Elle a reçu la bourse Lewis Goldstein en chirurgie de la colonne vertébrale, la seule femme au monde ayant reçu cela. Elle a aussi été le porte-parole de “Des Médecins pour la préparation aux désastres”


Suivez la chaîne “9 de coeur” sur Odysee
Voyez aussi l’article “Vaccin et transhumanisme : vers un humain 2.0


Restons unis, restons libres… et gardons la lumière.


Diffuser le savoir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *