TikTok au service de la propagande chinoise

Comment le parti communiste chinois utilise TikTok pour reprogrammer la pensée des occidentaux.

TikTok au service de la propagande chinoise ? Les applications mobiles en vogue sont utilisées pour se divertir. Mais elles servent aussi à diffuser des messages partisans à notre insu.

Le parti communiste chinois (PCC) est passé maître dans le traitement des données personnelles collectées massivement sur les réseaux sociaux grâce à l’intelligence artificielle (IA), notamment sur TikTok.

L’IA est au centre de ces manipulations afin que nous ne nous rendions pas compte que notre mental est littéralement reprogrammé selon le désir du PCC.

La journaliste d’investigation Simone Gao enquête sur le danger sans précédent que représente le PCC pour l’Amérique

Documentaire: Plan de la Chine pour les élections américaines 2020

TikTok au service de la propagande chinoise

Découvrez comment la Chine influence la pensée occidentale à travers le réseau social TikToc. Cette application pourrait être un instrument au service de l’idéologie chinoise.

Les big data et l’IA auraient été utilisés pour détourner l’algorithme unique de TikTok afin de diffuser une propagande bien ciblée en direction des citoyens américains. Ceci pour manipuler l’élection présidentielle tout en créant le chaos et la division aux États-Unis.

La collecte massive de données personnelles des utilisateurs permet à l’IA de prendre le contrôle des esprits partout dans le monde. A terme, c’est la perte de notre vie privée et la soumission à l’esclavage communiste.

Avons-nous un plan pour contrer cela ? Et si oui, sera-t-il suffisant pour sauver nos libertés ?

Oui. Un plan existe. Mais il requière notre lucidité et notre engagement.


Découvrez d’autres vidéos passionnantes sur la chaîne Youtube NTD français.

Restons unis, restons libres… et gardons la lumière.


La vraie fausse pandémie

Les chiffres Covid posent question. Les dogmes de big pharma remplacent la science et divisent la population.

Sommes-nous pris dans une vraie fausse pandémie ? Le moins qu’on puisse dire, c’est que les infos à ce sujet sont confuses et que le doute est permis. En effet, les médias dominants se font l’écho de vérités scientifiques pour le moins douteuses et peu convaincantes.

Les chiffres Covid posent question

Comment justifier les restrictions “sanitaires” sur une flambée de cas alors qu’il n’y a pratiquement pas de malades et encore moins de morts… ceci sur fond de confinement et de destruction sociale et économique.

Tourné le 20 décembre 2020

Cette vraie fausse pandémie nous fait perdre la tête

Les scientifiques et les politiciens sont mouillés jusqu’au cou dans les conflits d’intérêt avec les laboratoires. Ils leur permettent d’engranger des milliards en diffusant un vaccin très controversé et possiblement dangereux.

Les dogmes de Big Pharma remplacent la science et divisent la population. Il y a ceux qui croient encore aux messages officiels et ceux qui ont perdu confiance. Les pro et anti masques, les pro et anti vaccins.

Si c’est bien un vraie fausse pandémie, alors elle nous mène vers un Etat totalitaire qui ne me dit rien qui vaille !

On s’apprête au traçage et à une surveillance accrue de la population. Peu à peu, la dictature s’installe et se durcit.

Nouvelle loi contre le terrorisme

De nouvelles lois imposent de nouvelles restrictions qui menacent nos libertés et la démocratie.

Il faut rester lucides et sauvegarder nos droits ! Pour ceux qui croient encore à la liberté et à la démocratie, il devient urgent d’agir.

En Suisse, la nouvelle loi sur les mesures policières de lutte contre le terrorisme fait l’objet d’un référendum. Mais celui-ci n’a disposé que de trois mois pour récolter 50’000 signatures… le délai référendaire est le 14 janvier 2021.

Il faut signer et renvoyer avant le 10 janvier. Chaque signature est importante. Voici le lien sur la liste à imprimer. Remplissez et envoyez au plus vite.

Il est plus nécessaire que jamais de garder son bon sens.

Restons unis, restons libres… et gardons la lumière.


Rechercher la vérité

En ces temps troublés, la recherche de la vérité est un défi que toute personne lucide se doit de relever.

Rechercher la vérité est devenu essentiel pour garder son esprit libre et porter un regard lucide sur l’évolution de notre monde.

2020 a été une année mouvementée et riche en informations contradictoires. Comment identifier le vrai du faux ?

Pourquoi les médias officiels ne diffusent-ils que des informations partielles ou erronées ? Est-ce pour nous cacher certaines vérités ou pour nous protéger de “fake news” que nous ne serions pas à même de repérer ?

Tourné le 20 décembre 2020

Rechercher la vérité

Il faut chercher par soi-même pour se faire son propre avis afin de pouvoir élaborer un futur différent et plus bénéfique à tous…

Une foule d’informations alternatives existent déjà sur le web et je me suis demandé s’il était bien utile que je me mette moi-aussi à donner mon avis. Mais après tout, me recherches seront peut-être utiles à d’autres.

Les choses s’accélèrent en cette fin 2020 avec l’entrée de notre planète dans l’ère du Verseau. De grands mouvements on lieu dans le monde et il est important de partager nos visions pour accéder à une perception plus globale de la situation que nous vivons.

Retrouvez d’autres réflexions sur la recherche de la vérité dans cette vidéo.

Restons conscient, restons unis.


Se situer dans un monde en mutation

Résilience

Comment se situer dans un monde en mutation ? Comment traverser un état de crise et en sortir indemne, voire renforcé ?

Une des capacités les plus importantes à développer durant les temps de crise et d’adversité est la résilience. La résilience est la compétence des individus, équipes et organisations de résister ou récupérer rapidement de situations difficiles et de récupérer et maintenir un sens de l’équilibre.

Atteindre la résilience dans des moments stressants demande le développement et le renforcement d’un ensemble de ressources, et ce à différents niveaux. Celles-ci incluent :

  • la flexibilité comportementale,
  • la capacité à équilibrer “rêveur” avec “réaliste”,
  • et la capacité de se connecter à quelque chose de plus vaste que nous-mêmes.
Un sujet abordé dans les Cafés Hypnose

Hypnose pour un monde en mutation

On peut remarquer que les médias utilisent l’hypnose et les suggestions hypnotiques pour orienter les populations. L’instrumentalisation de la peur tend à nous déstabiliser afin de nous rallier à une pensée unique.

“Quand tout le monde vous ment en permanence, le résultat n’est pas que vous croyez ces mensonges mais que plus personne ne croit plus rien. Un peuple qui ne peut plus rien croire ne peut pas se faire une opinion. Il est privé non seulement de sa capacité d’agir mais aussi de sa capacité de penser et de juger. Et, avec un tel peuple, vous pouvez faire ce que vous voulez”

Hannah Arendt

Dans ce contexte, que sommes-nous censés faire ? Que pouvons-nous créer d’autre ?

Si la liberté de l’individu (la vôtre et celle de vos proches) a encore du sens pour vous, vous voudrez peut-être savoir comment la préserver. Vous chercherez à vous situer dans ce monde en mutation en explorant plus à fond les informations alternatives. Et à partir de là, imaginer tout autre chose… peut-être même créer un nouveau monde.

Cafés Hypnose

Cette conférence interactive était au programme des Cafés Hypnose, évènements réguliers organisés dans le cadre de mon cabinet d’hypnose et thérapies brèves hypno-reussite.ch

Découvrez le programme des Cafés Hypnose et retrouvez les éditions passées en vidéos sur hypno-réussite.

Ou visionnez / partagez cette vidéo dans sa version courte qui reprend l’essentiel du message…

Café Hypnose, Monde en mutation V.courte
Version courte : 22min. sur le site hypno-réussite


Faire preuve de bon sens

Savoir faire preuve de bon sens

Comment garder sa lucidité et faire preuve de bon sens face aux absurdités imposées par nos gouvernements ?

Les médias continuent à alimenter la peur et à diffuser des informations qui ne sont fondées sur aucune étude scientifique valide. Les chiffres du Covid sont trompeurs et le port du masque ne sert à rien.

Puisque les médias semblent corrompus, il ne nous reste qu’à enquêter nous-même…

Retrouver son bon sens : trouver l'information d'une autre vérité
Visionnez cette vidéo sur Vimeo

Références

Articles :
“Le pouvoir d’influence délirant des dix milliardaires qui possèdent la presse française” par Agnès Rousseaux / 5 avril 2017 à lire ICI.

“La science est concluante : les masques et les respirateurs n’empêchent PAS la transmission des virus” par le Professeur Dennis Rancourt / mai 2020 à lire ICI.

Pétition :
Pétition pour une Commission d’enquête extraparlementaire indépendante (Suisse) “Printemps 2020” à découvrir et soutenir ICI si le coeur vous en dit.

Vidéos :
Professeur Didier Raoult / Dernières infos du 18 août à voir sur Youtube ICI.

Professeur Luc Montagnier / Un monde de fous… à voir sur Youtube ICI.


Transcription de la vidéo :

Durant ces derniers mois, j’ai passé beaucoup de temps à faire des recherches pour tenter de clarifier au mieux la situation que nous traversons dans cette crise sanitaire.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que nous subissons les effets d’une confusion générale due à l’affrontement de pensées différentes à propos de ce cher Covid-19. Pendant que les médias officiels s’évertuent à être alarmistes, des scientifiques de haut niveau s’appuient sur des faits réels pour relativiser la gravité de la situation.

Les médias officiels et les gouvernements, sous prétexte du principe de précaution, continuent à alimenter la peur et à limiter nos libertés… Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi je trouve que c’est encore plus inquiétant que le virus.

De plus en plus de personnes remettent en cause le discours officiel et j’avoue que je me suis senti un peu perdu, ne sachant plus trop à qui faire confiance. J’ai cherché, tentant de faire preuve d’un maximum de bon sens.

Je crois qu’il devient plus nécessaire que jamais de se faire son propre avis. La liberté de penser est la plus haute valeur de l’individu, parce que c’est de sa pensée que dépendent toutes les autres libertés.

OK. Pour nous faire notre propre avis, nous avons besoin d’informations. Et comme nous manquons de temps, et parfois aussi de connaissances, nous laissons les spécialistes nous exposer les faits afin de connaître la vérité. Nous suivons l’actualité à la radio, à la télévision ou encore dans les journaux. Cela suppose une confiance absolue dans ce type de médias, un peu comme on ferait confiance à un grand frère.

Mais la crise actuelle a révélé d’énormes conflits d’intérêts dans lesquels les médias officiels étaient impliqués. En conséquence, il devient déraisonnable, et peut-être même dangereux, de continuer à leur accorder notre confiance.

Du coup, nous sommes obligés de faire nos propres recherches pour nous faire notre propre avis. En plus, il faut s’assurer de la validité des sources et de leur neutralité.

Qui parle ? Sur quelles bases ? Qui finance le message ? À qui profite cette information ? Qui d’autre s’exprime sur le sujet ?

Voici les questions qu’on devrait se poser lorsqu’on enquête pour trouver la vérité. Et pour faire preuve de bon sens, on pourrait encore se demander… Qu’est-ce que je ressens face à ce qui est dit… que me dit mon cœur ?

Maintenant, jetons un coup d’œil sur les propriétaires des médias. Nous voyons ici à qui appartiennent la plupart des grands médias français… Je ne connais pas toutes ces personnes et ce serait sans doute intéressant de faire une petite enquête pour découvrir en quoi elles sont impliquées dans la finance, l’industrie ou la politique, à moins que l’un ou l’autre ne soit que le jouet d’une puissance plus grande qui le dirige, ce qui est aussi possible.

Je ne suis pas spécialiste, mais je suppose que c’est pareil en Suisse et dans tous les pays du monde : les médias officiels appartiennent à de grosses fortunes ou de grands groupes. Et il paraît logique que ces personnes orientent l’information pour en tirer des bénéfices, confortables sans doute… et pas toujours en termes financiers d’ailleurs, mais aussi en termes de pouvoir.

Lorsque vous vous éloignez de ces médias pour découvrir ce que des journalistes ou des scientifiques indépendants ont à vous dire, vous accédez à une information complètement différente. Il faut un peu explorer l’Internet, YouTube, les réseaux, les blogs alternatifs ou les journaux indépendants, mais l’information est souvent bien plus factuelle et sourcée, et généralement plus constructive et citoyenne.

Le marasme du Covid-19.

En Suisse comme dans la plupart des pays, les mesures d’urgence pour lutter contre le coronavirus ont tendance à se transformer en lois afin d’assurer une base légale pour soumettre la population à des directives strictes. Mais on voit aujourd’hui que ces directives ne sont fondées sur aucune étude scientifique sérieuse.

De nombreux scientifiques, médecins et personnels de santé s’élèvent face à une information exagérément orientée sur la peur, alors que le Covid-19 ne constitue plus une menace majeure en ce moment (date) et qu’il ne menace pas de réapparaître comme au printemps.

Le professeur Raoult, comme bien d’autres pointures scientifiques et médicales, observent que le Covid-19 à muté, qu’il ne provoque plus les même effets qu’au début et qu’il reviendra sans doute de manière saisonnière, comme les autres coronavirus connus et avec les même symptômes de grippe. Donc, on se calme.

Il serait urgent de faire sérieusement le point de la situation sanitaire avant d’édicter de nouvelles mesures visant à restreindre les libertés individuelles et portant atteinte aux droits humains fondamentaux, à la démocratie et au fédéralisme.

En Suisse, une initiative lancée récemment réclame une telle enquête. Il s’agit de la Pétition pour une Commission d’enquête extraparlementaire indépendante « Printemps 2020 » https://printemps2020.com/

Les médias continuent de manière obsessionnelle à nous rapporter les chiffres de personnes testées positives, en quarantaine ou en isolement. Curieusement, on ne parle plus de malades ni de morts… forcément, il n’y en a plus depuis des mois !

Notre société ne peux pas vivre indéfiniment dans la peur, d’autant que celle-ci ne semble plus justifiée. Tout le monde est touché et en particulier les jeunes, qui sont maintenant désemparés, voire traumatisés par un avenir incertain.

On peut comprendre qu’au début de la pandémie les autorités ont pris des décisions hâtives et arbitraires face à un virus inconnu. Mais actuellement, nous disposons d’une foule de nouveaux éléments qui permettent d’appréhender la situation avec calme et lucidité. De nombreuses études montrent de manière évidente qu’il y a un véritable problème avec les mesures prises actuellement.

Témoignage

Pour illustrer cela, je vais me permettre de reprendre les mots de Mme Cravero, docteur en biologie cellulaire.

Dans un post sur Facebook, elle dit ceci :

« Je suis docteur en biologie cellulaire et moléculaire, j’ai un post-doctorat en chirurgie expérimentale et je travaille dans un hôpital du canton de Vaud. Il faut savoir que LA SITUATION EST IDÉALE AUJOURD’HUI, et que TOUT LES FEUX SONT AU VERT, pour une propagation lente et contrôlée du virus.

On tire la sonnette d’alarme avec 200 cas positifs/détectés par jour (encore faut-il que les cas détectés soient vraiment des cas positifs), mais c’est faux, même s’il y avait 500 cas par jour, il n’y aurait pas d’urgence.

LA SITUATION EST LARGEMENT SOUS CONTRÔLE et les hôpitaux ne sont de loin pas débordés par les cas d’hospitalisations (et je rappelle qu’AU PIC DE LA PANDÉMIE NOS HÔPITAUX ÉTAIENT À 40-50% DE LEUR CAPACITÉ).

LA SITUATION EST DONC PARFAITE POUR OBTENIR AU FINAL L’IMMUNITÉ COLLECTIVE, tellement souhaitée par nos autorités en fin de confinement, et DONT AUJOURD’HUI plus PERSONNE NE PARLE !

Les médias assomment la population avec des chiffres alarmistes à longueur de journée, il est donc normal et naturel que ce sentiment anxiogène aie pris le dessus. Je souhaite vivement et de tout cœur que la population en prenne conscience.

Selon les chiffes officiels, Influenza tue chaque année entre 300’000 et 650’000 personnes à travers le monde, et pourtant il s’agit d’un virus pour lequel nous avons un vaccin, mais il faut aussi savoir que pour cette année l’efficacité du vaccin n’est que de 53 %. Le nombre total de mort en Suisse est environ de 70’000 personnes par année réparti de la manière suivante: +/- 21’000 pour les maladies cardio-vasculaire, +-/ 18’000 pour les cancers, +/- 6’500 pour la démence, +/- 4’500 pour les maladies respiratoires, +/- 3’700 pour les accidents et morts violentes … regarder le nombre de morts du COVID aujourd’hui (1’717) et tirez-en vos conclusions.

Je mets également en garde les gens contre le vaccin qui pourrait être mis sur le marché, la création d’un vaccin prend du temps et coûte beaucoup d’argent, je crains que dans la précipitation ce vaccin n’aie pas répondu à la majorité des tests toxicologiques et de tumorigénicités. J’ai également la chance dans l’activité de mes fonctions d’aller au bloc opératoire, où nous avons des protocoles très strictes d’entrée et d’usage du masque.

JE VOIS AUJOURD’HUI DANS CETTE HYSTÉRIE COLLECTIVE UNE UTILISATION HONTEUSE de cet outil de travail (dans les transports publics et dans la rue). Voici quelques exemples des règles du bon usage DU MASQUE de soins:

– Ne pas toucher le masque une fois en place

– Se désinfecter les mains par friction hydro-alcoolique avant la pose et après le retrait, ainsi qu’après chaque manipulation du masque pour le réajuster.

– Ne pas porter le masque sur le menton, sur les cheveux

– Ne pas mettre le masque dans la poche

– Ne pas poser le masque sur la table

JE DÉFIE QUICONQUE dans la population DE ME PROUVER QU’IL RESPECTE CES RÈGLES simples et basiques.

J’en tire la conclusion que L’UTILISATION DU MASQUE PAR LA POPULATION EST TOTALEMENT INUTILE, voire même idiote et stupide.

J’ai encore un grand nombre d’arguments scientifiques (traitement : Hydroxychloroquine vs Remdesivir, données : létalité vs mortalité) que je n’ai pas le temps de développer ici, pour démontrer que LA SITUATION ORCHESTRÉE PAR LES GOUVERNEMENTS EST RIDICULE mais j’espère que ça changera prochainement. »

Sandrine Cravero Chanel, Docteur en biologie cellulaire & moléculaire

Faire preuve de bon sens

De même que Madame Cravero, de nombreuses personnes se lèvent aujourd’hui pour dénoncer l’absurdité des directives gouvernementales, les conflits d’intérêt qui gangrène les commissions scientifiques, et la docilité des populations induites par la peur et la culpabilité civique.

À propos du traitement à l’Hydosychloroquine, des tests et de la mortalité, le Pr. Didier Raoult donne des chiffres très précis et clairs sur la situation actuelle.

À propos des masques, une étude approfondie du Pr. Denis Rancourt démontre son inutilité.

À propos du Covid-19 modifié artificiellement, des dangers d’un vaccin et des conflits d’intérêt dans le monde médical, le Pr. Luc Montagnier, prix Nobel de médecine, exprime son inquiétude.

Que faut-il en penser ? Peut-être que cette crise nous donne l’occasion de réfléchir sur notre identité de citoyen, sur notre autonomie personnelle et notre légitimité de peuple souverain.

Je crois que face à tout cela, il faut faire preuve de bon sens pour que chacune et chacun se fasse sa propre opinion, une opinion éclairée et sincère qu’il pourra porter avec fierté autour de lui.

C’est du moins dans cet état d’esprit que je continue mon enquête et que je me proposerai encore de vous soumettre le fruit de mes réflexions. À défaut d’une vérité parfaite, nous aurons du moins une vision qui tend vers une réalité la plus juste possible.

Le choix nous appartient

Le Covid-19 cache encore d’autres choses que j’ai découvertes dans mes recherches. En effet, derrière cette épidémie, il y a une foule de changements profonds, sociétals, politiques et idéologiques qui semblent se jouer. Je vous en parlerai dans les prochaines vidéos.

Si vous voulez en savoir plus ou si vous désirez simplement qu’on continue à réfléchir ensemble sur les vérités cachées et les choses importantes de la vie, alors cliquez sur le pouce bleu, abonnez-vous à cette chaîne et cliquez sur la cloche pour recevoir l’annonce de mes nouvelles vidéos.

Plus que jamais, il s’agit de faire preuve de bon sens.
Restons conscients, restons unis, restons en contact.

À bientôt.

Références

Articles :
“Le pouvoir d’influence délirant des dix milliardaires qui possèdent la presse française” par Agnès Rousseaux / 5 avril 2017 à lire ICI.
“La science est concluante : les masques et les respirateurs n’empêchent PAS la transmission des virus” par le Professeur Dennis Rancourt / mai 2020 à lire ICI.

Pétition :
Pétition pour une Commission d’enquête extraparlementaire indépendante (Suisse) “Printemps 2020” à découvrir et soutenir ICI si le coeur vous en dit.

Vidéos :
Professeur Didier Raoult / Dernières infos du 18 août à voir sur Youtube ICI.

Professeur Luc Montagnier / Un monde de fous… à voir sur Youtube ICI.

Message à toute l’humanité

Le message du Conseil National de Transition

Les intentions à peine cachée du Nouvel Ordre Mondial font froid dans le dos. Mais ce message du Conseil National de Transition adressé à toute l’humanité me redonne espoir.

En effet, de nombreux foyers de résistance se mobilisent pour un retour à plus de bon sens et à un éveil de la conscience.

Si Régis Fiorile dit vrai, alors on est mal ! Trahison des peuples, démantèlement des institutions, conditionnement de masse, restriction des libertés, pédophilie et atteinte à la santé publique. Autant de leviers pour réduire l’humanité en esclavage.

L’éventualité d’une telle réalité ne peut être négligée. D’autant que de nombreux évènements, comme tout récemment la crise du Covid, tendent à en confirmer les soupçons.

En tant que citoyen conscient du bien commun, je me dois d’étudier les éventualités possibles et trouver le courage d’analyser lucidement chaque élément qui pourrait éclairer ma perception du monde.

durée 28 min

En juillet 2017, date de cette vidéo, il étaient environ 300 Français conscients de l’urgence de la situation. Réunis au sein du CNT, ils commençaient alors à changer les paradigmes de fonctionnement de la société humaine.

Convaincus qu’un vrai changement mondial pourrait venir de la France, les membres du CNT adressent un message à l’humanité. Aujourd’hui au nombre quelques dizaines de milliers, ils ont décidé d’affronter ceux qui voudraient faire disparaître le droit naturel humain le plus essentiel : la Liberté

message à l'humanité

Vidéo tirée du site du Gouvernement de la France Libre
Licence de paternité Creative Commons (réutilisation autorisée)

Un réseau de blogs pour relayer la vérité

2020 : Coronavirus. Confinement. Confusion et peur généralisée.
Les médias contradictoires et alarmistes créent l’état d’urgence..

Qu’en est-il du bon sens ?
Où se trouve la vérité ?

Les médias officiels ne nous donnent qu’une information partielle de la réalité, omettant ou altérant bon nombre de sources scientifiques.

Dès lors, il est urgent et vital de relayer une information souvent négligée et parfois même censurée, afin que chacun puisse se faire son propre avis sur les événements actuels.

Le projet Réseau :
un réseau de blogs pour relayer la vérité

Réseau pourrait réunir une multitude de blogs dont les noms commenceraient tous par reseau (suivi de chiffres ou de lettres) avec l’extension .info

Ces blogs relayeraient une information libre et documentées sur les sujets qui sont souvent passés sous silence.

Toute personne “porteuse de vérité” est libre de contribuer à Réseau en créant son propre site ou plus simplement une page Facebook.

La création d’un site ou d’un blog est à la portée de tous. La mise en place d’une page Facebook encore plus facile. Vous trouvez le mode d’emploi pour rejoindre l’action de Réseau sur cette page.

Le principe de Réseau est de permettre à chacun de relayer les informations qui lui semblent pertinentes à travers son propre blog. Pour cela, il suffit de copier les articles de ce site et de les coller sur votre propre blog.

Tout article publié sur un blog Réseau, quel qu’en soit l’auteur, peut être partagé en citant les sources dans le cadre d’une republication sur un ou plusieurs autres blog Réseau. Merci de vous conformer au règles éthique du Réseau.

Le projet Réseau :
un réseau de valeurs communes

C’est en tant que citoyens responsables et en tant qu’humains conscients que nous voulons un monde où la vérité et l’honnêteté prime sur les conflits d’intérêts.

Nous voulons une gouvernance équitable en accord avec la Déclaration des Droits de l’Homme en lieu et place de gouvernements dirigistes ou corrompus.

Nous tenons à la liberté individuelle et à la solidarité commune. Nous croyons à la possibilité d’un monde dans lequel vivre en harmonie.


Je suis un simple citoyen, mais j’ai de la suite dans les idées. J’observe le monde et je pense qu’il est temps de se mobiliser pour un avenir que nous aurons choisi.

Philippe Fragnière